1 vues

La Cour des comptes, dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale publié jeudi, constate que la réduction du déficit est moindre que prévu et prescrit quelques potions amères comme une faible progression des dépenses de santé à 2,4% par an pour mieux financer la dette sociale.

Publicité

Contenus sponsorisés