4 vues

Un pilote syrien a fait défection jeudi aux commandes de son MiG-21, pour la première désertion du genre depuis le début il y a 15 mois d'une révolte populaire réprimée par le régime au prix de plus de 15.000 morts.

Publicité
Contenus sponsorisés