71 vues

Déclarations alarmistes en Europe, pression américaine, nervosité des marchés, la crise de la dette dans la zone euro semblait s'emballer une fois encore, avant une téléconférence très attendue, prévue en fin d'après-midi entre Berlin, Paris et Athènes.

Publicité

Contenus sponsorisés