0 vues

Le régime syrien, qui réprime dans le sang la contestation depuis plus d'un an, a annoncé la fin de ses opérations militaires jeudi matin, jour de l'ultimatum fixé par le plan Annan pour un cessez-le-feu, tout en prévenant que ses forces répondraient à toute attaque "terroriste".

Publicité

Contenus sponsorisés