1 vues

Plongée dans la plus grave crise de son histoire, la zone euro envisage de convoquer un sommet en fin de semaine pour éviter la contagion de la crise de la dette à l'Italie et l'Espagne, qui sonnerait le glas de l'Union monétaire, alors qu'un défaut de paiement de la Grèce n'est plus exclu.

Publicité
Contenus sponsorisés