1 vues

Au moins huit civils ont été tués selon l'ONU au cours d'une attaque menée vendredi dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire, qui a fait sept morts parmi les Casques bleus nigériens et au moins un mort dans l'armée ivoirienne, ce qui a conduit le Liberia à fermer sa frontière.

Publicité
Contenus sponsorisés