6 vues

Engagé dans une bataille décisive à Abidjan, le camp d'Alassane Ouattara, reconnu président ivoirien par la communauté internationale, doit se défendre d'accusations de massacres dans l'ouest du pays, un "Far West" déchiré par les violences depuis des années. Allez sur Medisite pour retrouver l'article complet.

Publicité
Contenus sponsorisés