20 vues

Le tribunal de Grosseto (Toscane, centre) a commencé lundi ses audiences techniques, en présence du commandant du Costa Concordia, pour établir les responsabilités dans le naufrage du paquebot, qui avait fait 32 morts en janvier.

Publicité
Contenus sponsorisés