7 vues

Les derniers policiers et militaires séquestrés par les Farc, les plus anciens otages de Colombie, ont retrouvé lundi la liberté, un geste jugé toutefois insuffisant par le gouvernement pour ouvrir un dialogue avec la principale guérilla du pays.

Publicité

Contenus sponsorisés