14 vues

Londres, 1997. Les groupes pop comme Blur, Oasis, et Radiohead règnent en maîtres sur les ondes. Steven Stelfox, 27 ans, producteur de musique et chasseur de talents, écrase tout sur son chemin. Poussé par sa cupidité, son ambition et une quantité inhumaine de drogues, il cherche le prochain tube. C'est l'époque d'un business où les carrières se font et se défont. A mesure que les tubes se font plus rares, il prend le concept de « killer tunes » au pied de la lettre pour tenter désespérément de sauver sa carrière.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés