0 vues

Le Parlement chypriote devait se réunir dimanche pour entamer le processus de ratification dude sauvetage "douloureux" négocié avec l'Union européenne, qui a exigé, en contrepartie d'un prêt de 10 milliards d'euros, que tous les dépôts bancaires soient taxés.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.