17 vues

Chypre a évité la banqueroute grâce à un de dernière minute mais ses deux principales banques en paient lourdement le prix ainsi que l'euro qui est tombé lundi à son plus bas niveau depuis quatre mois.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés