14 vues

Alors qu’on sait aujourd’hui que la Grèce va faire défaut et ne pourra rembourser au mieux que 30% de sa dette, tous les yeux sont surtout tournés vers les CDS, ces produits d’assurance qui s’ils sont déclenchés sur la Grèce, pourraient provoquer une nouvelle vague de panique.

Publicité
Contenus sponsorisés