0 vues

Samedi, la journaliste Caroline Fourest a reçu un accueil peu chaleureux en gare de Nantes. Environ 450 militants anti-mariage gay s'étaient déplacés pour l'interpeller. Caroline Fourest a du quitter la gare sous protection policière, elle a dénoncé suite à ces évènement "un climat de guerre civile"

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.