4 vues

La France se préparait à un possible regain de tensions en fin de semaine dans la communauté musulmane après la publication par Charlie Hebdo de caricatures du prophète Mahomet et alors que des appels à manifester samedi contre un film anti-islam circulent sur la Toile.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés