146 vues

L'UMP, sous la menace d'un Front national en progression à 13 mois de la présidentielle, va devoir tirer les enseignements des cantonales dont elle est la grande perdante, alors que le PS renforce sa domination dans les et prend une bouffée d'oxygène avant les primaires.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés