0 vues

Avec "The immigrant", présenté vendredi à Cannes, le réalisateur américain James Gray reste dans un genre qu'il affectionne, le mélodrame, pour évoquer ses propres origines et placer au centre de l'histoire une femme, personnage lumineux interprété avec puissance par Marion Cotillard.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.