3 vues

Première femme réalisatrice d'Arabie saoudite, Haifaa Al-Mansour, auteur de l'émouvant film "Wadjda", compte bien tourner de nouveau dans son pays natal où le cinéma est pourtant interdit, a-t-elle confié à l'AFP, assurant que le royaume wahhabite devenait "plus tolérant".

Publicité
Contenus sponsorisés