2 vues

Plusieurs irrégularités entachent la légalité de la Journée sans voiture selon une lettre du procureur du Roi Bruno Bulthé adressée au procureur général près de la cour d'appel de Bruxelles, rapporte Le Soir jeudi.

Publicité
Contenus sponsorisés