15 vues

La police brésilienne est entrée dimanche dans deux des favelas les plus violentes de Rio de Janeiro, Jacarezinho et Manginhos, pour en reprendre le contrôle aux trafiquants de drogue, qui en avaient fait leur quartier général, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés