35 vues

Quelle journée! Un véritable massacre sur les marchés. Et pour une fois ce n'était pas de la faute de l'Espagne qui n'a d'ailleurs pas fait la pire performance de la journée. Les fronts de la bataille européenne étaient multiples: Pays Bas, France bien sûr,banques européennes, endettement. Un massacre. Avec des baisses d'indices boursiers de 2 à 5%.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés