69 vues

Le ministre de l'Energie Eric Besson a volé mardi à la rescousse de Total, en assurant que le groupe pétrolier et les autres distributeurs de carburants en France répercutaient les baisses de cours de l'or noir "aussi vite" que les hausses sur leurs prix à la pompe.

Publicité

Contenus sponsorisés