4 vues

Il a fallu la détermination d'un homme et les dernières volontés d'une mère sur son lit de mort, pour que la Côte d'Ivoire possède son premier orchestre exclusivement féminin, une "révolution" dans une société encore machiste.

Publicité

Contenus sponsorisés