489 vues

Après une amère défaite, le fair-play peut laisser place à la gaminerie. Alors qu'il doit serrer la main de son adversaire, ce joueur de waterpolo le pousse dans la piscine. Un geste qui va semer la zizanie autour de la piscine.

Publicité

Contenus sponsorisés