L'abaissement de la limitation de vitesse sur les routes secondaires entre en vigueur au 1er juillet. Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, Éric de Caumont, avocat expert en droit routier et Benoît Simian, député LREM de Gironde, débattent de la pertinence de cette mesure.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés