En France, deux millions de véhicules circuleraient avec des vitres surteintées. Les films plastiques assureraient une protection contre le soleil et un gain d'intimité. Cependant, à partir du 1er janvier prochain, il sera interdit de les appliquer sur les fenêtres avant pour des conditions de sécurité. Les professionnels, excédés, craignent de devoir supprimer des emplois.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés