0 vues

Ce vendredi 10 avril, lors de la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix de Chine, un spectateur a trompé la vigilance de la sécurité et a traversé la piste du circuit de Shanghaï entre deux monoplaces lancés à plus de 300 km/h en ligne droite. L’homme s’en sort indemne et a pu escalader les barrières mais les services de sécurité l’attendaient de pied ferme qui l'ont ensuite remis à la police. L’homme s'est justifié auprès des autorités chinoises qu’il voulait simplement se rendre sur le stand de l’écurie Ferrari pour essayer un de leurs bolides de course.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.