Cinq ans après le début du Dieselgate, Volkswagen se retrouve devant un tribunal allemand pour un procès sans précédent. Les actionnaires réclament 9,5 milliards d'euros au constructeur automobile.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés