65 vues

L'élimination de l'imam extrémiste américano-yéménite soulève un débat aux Etats-Unis sur le droit que peut ou non s'arroger l'Etat fédéral d'assassiner des ressortissants américains au nom de la lutte contre le terrorisme.

Publicité

Contenus sponsorisés