6 vues

"Je n'ai jamais regretté d'avoir participé à l'attentat du Petit-Clamart pour tuer de Gaulle. Mon seul regret, c'est que l'opération n'ait pas réussi" : , Lajos Marton, 81 ans, l'un des derniers survivants des conjurés du Petit-Clamart, n'a aucun remords.

Publicité

Contenus sponsorisés