0 vues

Le chef du gouvernement suédois Fredrik Reinfeldt s'est indigné samedi de la vision que l'Equateur donne de son système judiciaire, après la décision de Quito d'accorder l'asile politique au fondateur de WikiLeaks Julian Assange.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.