14 vues

James De La Vega a un message pour New York, et il l'écrit dans toute la ville: sur les trottoirs, sur les pistes cyclables, sur les amoncellements d'ordure, ce philosophe de rue laisse derrière lui une multitude de mystérieux dessins éphémères tracés à la craie.

Publicité

Contenus sponsorisés