DIx ans après son lancement à Paris, Vélib' a franchi le cap des 300 000 abonnements cet été. Malgré sa popularité, le service a atteint ses limites principalement dû au vandalisme et à la difficile régulation des stations.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés