Philippe Besson continue à gravir les échelons au côté d'Emmanuel Macron. Selon Le Monde l'écrivain de 51 ans devrait être très prochainement nommé consul de France à Los Angeles, en lieu et place de l'ex-chef de cabinet de Laurent Fabius, Christophe Lemoine. Une information confirmée au site du quotidien par l'Elysée qui parle d'une "politique d'élargissement des viviers de nomination, comme partout dans la fonction publique". Une politique permise par un très récent décret présenté en conseil des ministres le 3 août dernier qui modifie la règlementation concernant la nomination de certains "emplois supérieurs" dans lesquels on retouve celui de consul de Los Angeles. Désormais, le gouvernement a son mot à dire et la décision est validée en conseil des ministres. Une façon de nommer des fonctionnaires mais aussi des non-fonctionnaires, à l'image de Philippe Besson, qui a déjà servi le président avec son livre "Un personnage de roman". Un ouvrage pour lequel il avait pu suivre celui qui était encore candidat pendant toute la campagne de la présidentielle 2017. Un roman dont il devrait donc faire désormais partie depuis Los Angeles. L'histoire à l'américaine d'une belle amitié qui peut aussi agacer. Car certains s'estiment sans doute lésés par le résultat de ces nouvelles dispostions. "Ça vise à reprendre la main sur des postes honorifiques pour recaser des amis du pouvoir", estime un haut fonctionnaire dans les colonnes du Monde.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés