Alors que le sommet du G7 a ouvert ce vendredi à La Malbaie, au Canada, Donald Trump semble bien isolé face aux six autres chefs d'État de ce club très fermé. Les présidents français et canadien Emmanuel Macron et Justin Trudeau se sont dit prêts à défendre le multilatéralisme, mis à mal par les décisions américaines d'augmenter les tarifs douaniers mais aussi par le retrait des États-Unis de l'accord iranien sur le nucléaire.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés