Cette semaine du 26 septembre est une semaine décisive pour Ubisoft, le géant français des jeux vidéos. La prochaine assemblée générale devrait se transformer en duel, avec d'un côté la famille Guillemot et de l'autre, Vivendi. Vivendi qui détient 23% du capital exige une place en conseil d'administration en vue d'une possible prise de contrôle. Une décision qui n'est pas au goût de tous, pour cause la famille Guillemot échafaude sa défense et s'appuie sur ses salariés.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés