Les marchés sanctionnent Twitter. Le titre de l'oiseau bleu a chuté de plus de 20% ce vendredi à la fermeture de Wall Street. La société pâtit de la baisse du nombre de ses utilisateurs au deuxième trimestre, près d'un million en moins quand les analystes tablaient sur un gain d'un million de twittos.

Une forte baisse dûe à une politique agressive pour lutter contre les faux-comptes et la désinformation. Une perte d'utilisateur qui devrait se prolonger au troisième trimestre.

Le deuxième trimestre 2018 reste, malgré tout, un succès financier pour le réseau social avec un bénéfice net de 100 millions de dollars, le plus important depuis sa création en 2006.

La chute du titre Twitter intervient au lendemain de la dégringolade record de Facebook, qui avait également perdu plus de 20% de sa capitalisation pour une perte de 100 milliards d'euro.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés