Oubliez les caricatures : les retraités refusent les hôtels spécialisés, les vacances 3ème âge ou encore l'expression "tourisme senior" ! "Les vacances c'est de la voile, du vélo ! Maintenant que j'ai le temps d'en profiter, je fais bouger mon corps", témoigne un retraité. Alors pas question pour les professionnels du tourisme d'être étiquetés "senior"... ce serait le meilleur moyen de les faire fuir ! Et comme ils partent en vacances plus de 37 jours par an avec un budget moyen de près de 2.500 euros, les professionnels doivent donc rivaliser d'ingéniosité pour fidéliser cette clientèle.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés