Ce mardi, l'Insee a fortement révisé à la hausse la croissance de l'année 2014. La première estimation publiée il y a un an affichait une augmentation de seulement 0,2 % de la richesse nationale produite cette année-là, mais celle de mardi affirme que le PIB a en fait progressé de 0,6 %. Selon Christian Saint-Etienne, il n'est pas question de remettre en cause l'excellence du travail de l'Insee. Au contraire, cela signifie qu'il travaille en permanence ses statistiques. Comment expliquer ces écarts ? Comment travaille l'Insee pour établir ses prévisions de croissance ? - Avec: Christian Saint-Etienne, économiste et professeur au CNAM. - Good Morning Business, du jeudi 19 mai 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés