Qu'elles soient publiques ou privées, les déclarations de Nadine Morano font toujours leur petit effet. Alors que les Constructifs ont été officiellement exclus des Républicains, mardi 31 octobre, Le Point explique dans sa version abonnée que la députée européenne aurait tenu à prévenir Emmanuel Macron de la fourberie de cette frange dissidente du parti de droite. "Vous savez, ils nous ont trahis, ils vous trahiront", aurait ainsi déclaré Nadine Morano au président lors de l'hommage rendu à Helmut Kohl en juillet dernier. "Ne vous inquiétez pas, j'en suis conscient...", aurait même répondu le chef d'État français à son interlocutrice, qui n'a décidément pas sa langue dans sa poche. En atteste sa déclaration, ce mercredi 1er novembre sur FranceInfo, sur sa volonté d'inscrire dans la Constitution les "racines chrétiennes" de la France.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés