La production française de céréale a été durement touchée et a chuté de 30% cette année. D'après Didier Nedelec, directeur général de ODA Groupe, cette tendance baissière va encore se poursuivre à cause des conséquences météorologiques aberrantes. Certains agriculteurs devront semer les céréales dans des conditions très sèches. Déçus de la production française, les clients iront sûrement se tourner vers d'autres marchés. - Good Morning Business, du lundi 3 octobre 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés