" Emmanuel Macron dit le contraire. Il se fait passer pour un progressiste et essaye d'installer un clivage entre progressistes nationalistes, en disant voilà, il y a l'Italie d'un côté et la France de l'autre. Or on voit que concrètement, dans la politique réelle des décisions qui sont prises, des actes qui sont faits, Emmanuel Macron est bien l'allié objectif de Salvini et inversement. Tout le monde se renvoie la balle et à la fin qui trinque ? Les malheureux qui sont sur ce bateau et qui sont sauvés en mer et les équipages qui sauvent les gens qui se noient. N'oubliez pas qu'on a eu le record en 2017 de noyés dans la Méditerranée alors que le flux migratoire a diminué. Je ne suis pas pour que les gens meurent dans la Méditerranée. Moi ce n'est pas mon souhait. "

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés