Les révélations des "Paradise Papers" ont mis un nouveau coup de projecteur sur l'optimisation fiscale. Cette pratique qui consiste à élaborer de complexes montages financiers afin de permettre aux entreprises et aux riches particuliers de réduire, voire supprimer leurs impôts, est monnaie courante. Bien que légale - du moins le plus souvent-, elle choque l'opinion publique, à un moment où les pays sont contraints de réduire leur dépenses publiques.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés