Pierre Moscovici, Commissaire européen aux affaires économiques et financières, revient notamment sur l'affaire des "Paradise papers". Il souhaite que le 5 décembre, une "liste noire" des paradis fiscaux "crédible et solide" soit adoptée et qu'il y ait ensuite "des sanctions".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés