Le projet de loi alimentation arrive à l'Assemblée, avec des mesures qui concernent directement les consommateurs. Le PDG de l'enseigne Leclerc estime qu'"il y a des hausses de prix qui sont justifiées" mais condamne "le lobby de quelques distributeurs et quelques industriels qui essaie de limiter les promotions et veulent faire remonter les prix des distributeurs les moins chers".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés