Sanofi n'en démord pas. Face au refus de la bio tech américaine Medivation ne serait-ce que de discuter d'une éventuelle offre de rachat, le groupe passe à l'étape suivant, et va prochainement demander la révocation pure et simple du conseil.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés