Vidéo associée: 

Publié le 10/09/2017

Louragan Irma sabat sur la Floride

Corps: 

L'ouragan Irma a atteint dimanche matin la côte sud de la Floride faisant déjà au moins une victime. Plus de 600 000 foyers sont désormais privés d'électricité.
Des vents de plus de 215 km/heure ont été enregistrés et des pluies diluviennes s'abattent actuellement sur la région.

'C'est une tempête meurtrière', a déclaré Rick Scott, gouverneur de Floride, 'et notre Etat n'a jamais rien connu de semblable. Des millions de Floridiens vont voir les impacts majeurs de cette tempête mortelle et des vents qui menacent leur vie. La menace d'inondations massives à l'est, sur toute la côte ouest de la Floride, s'est accrue et une montée des eaux allant de deux à quatre mètres au-dessus du sol est probable'.

Pour l'instant Irma a touché un chapelet d'îles à l'extrême sud de l'Etat. Des îles qui risquent à tout moment d'être littéralement submergées par des vagues de plus de cinq mètres de haut.

Miami, à 140 mètres de haut, une demi heure après le début du couvre feu pic.twitter.com/LMQNINslVd- Philippe Corbé (@PhilippeCorbe) 9 septembre 2017

Rétrogradé en catégorie 4, l'ouragan va remonter toute la péninsule dans les heures qui viennent : un véritable scénario catastrophe pour les autorités qui craignent une rapide montée des eaux. Par précaution près d'un quart de la population a été appelée à évacuer, soit 6,3 millions d'habitants, mais beaucoup ont préféré rester calfeutrés chez eux ou dans des abris mis à leur disposition. Afin d'éviter les pillages, plusieurs agglomérations ont déjà instauré un couvre-feu nocturne.
Le gouverneur de Floride a averti qu'Irma serait pire que l'ouragan Andrew qui avait tué 65 personnes en 1992.
Dimanche matin Donald Trump a promis de tout mettre en oeuvre pour aider à la reconstruction.

Situation en #Floride : l'ouragan #Irma inonde actuellement les rues de #Miami #USA pic.twitter.com/4LMD0cCWJf- Drop Breaking News (@drop_fr) 10 septembre 2017

Avec Agences

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet