Le 23 mai à Paris, le président français en a surpris plus d'un en apportant son soutien à la candidature de Louise Mushikiwabo au poste de secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). En effet, depuis 2009, la ministre rwandaise des Affaires étrangères a souvent croisé le fer avec la France. Quel est le calcul d'Emmanuel Macron ? Quel risque prend-il ? Quel pari fait-il ? Qui est la vraie Louise Mushikiwabo ? Eléments de réponse avec Christophe Boisbouvier, de RFI.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés