C'est peut-être une petite bombe à retardement qui menace chez Air France - KLM. Elle concerne KLM et le régime de retraite des pilotes néerlandais. Un régime qui pourrait coûter très cher au groupe.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés