La Poste a reçu vendredi le feu vert de l'Autorité des télécoms pour augmenter ses tarifs de 5,2% en moyenne par an pendant quatre ans. Mais cette hausse pourrait même être encore plus forte le 1er janvier prochain compte tenu des difficultés de l'entreprise.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés